Alpha Jet (problèmes de vrilles)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alpha Jet (problèmes de vrilles)

Message par phil le Lun 3 Aoû - 19:40



Dernière édition par phil le Mer 2 Sep - 11:29, édité 1 fois
avatar
phil

Messages : 45
Date d'inscription : 30/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha Jet (problèmes de vrilles)

Message par phil le Lun 3 Aoû - 20:00



Dernière édition par phil le Mer 2 Sep - 11:29, édité 1 fois
avatar
phil

Messages : 45
Date d'inscription : 30/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha Jet (problèmes de vrilles)

Message par phil le Lun 3 Aoû - 20:09



Dernière édition par phil le Mer 2 Sep - 11:29, édité 1 fois
avatar
phil

Messages : 45
Date d'inscription : 30/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha Jet (problèmes de vrilles)

Message par Dreamcatcher le Mar 4 Aoû - 2:43

Bon je pensais que ces soucis de vrilles sur mon modèle perso pouvaient être dus au fort dièdre négatif des ailes et des stab pendulaires mais à priori, tu n'en a pas sur ton modèle et tu as les mêmes soucis....

Avant de boucler mon alphajet au 1:13eme....



..... J'avais fait un petit "mulet" pour essayer d'estimer le point de centrage de la machine :


Le petit Alpha "lancé main" semblait, comme ton premier alphajet, réclamer un centrage proche du centre de l'aile, mesuré au niveau de la jonction du fuselage et de l'emplanture de l'aile. Centré arrière ou à trop faible vitesse il part lui aussi "en toupie" autour d'un axe vertical situé entre le bord de fuite de l'aile et le bord d'attaque des stabs. En avançant le point de centrage, il ne partait en vrille qu'à très basse vitesse.

Le premier lancé main du grand frère s'est fait en "mode PSS" c'est à dire équipé d'un mini pack d'accus 4.6v à la place du Lipo 3S 1300mAh, sans moteur ni d'hélice, etc... pour que l'avion soit le plus léger possible afin de limiter au maximum les dégâts si ça tournait mal.
Le centrage était identique à celui que donnait le mulet.

=> course du mécano, lancé énergique, légère prise d'altitude due à la vitesse et.... vrille à plat jusqu'au sol.... Heureusement pas de dégats à part qques traces vertes d'herbe sur le dépron blanc.

Après analyse il semble que l'avion soit centré trop arrière (il était centré à 25% de la Corde Aérodynamique Moyenne de l'aile).

Après qques recherches sur le centrage des jets et une discussion avec le concepteur de mon F-14 (un ingénieur aéro "made in USA"), j'ai décidé d'essayer d'avancer le centrage.

Second lancé main quelques jours plus tard : centrage vers 20 % de la CAM => bien mieux... l'avion monte un peu au lancé et arrive au sol sans vrille après quelques mètres de plané. C'est mieux.
Par contre le nez est lourd et nécessite une forte action à cabrer pour ne pas piquer avec une assiette importante.

Troisieme lancé main : on avance le centrage à 18% de la CAM : Toujours le nez lourd mais, à priori, plus de vrille. On décide que le prochain vol serait motorisé.

Premier vol motorisé un soir en sortant du boulot : Très mouvementé car les débattements "maxi" (j'aime avoir de la défense au cas où...) étaient vraiment trop sauvages. Donc, posé au bout de quelques secondes - sans casse mais avec un bon 150 au bompteur des pulsation s cardiaques Laughing

Je diminue de moitié les débattements, re-ajuste des dual-rates et augmente fortement l'expo avant de relancer l'oiseau avant que la nuit ne nous cloue au sol :

Première constatation : Ca vole..... ça vole TRES vite à plein gaz... même trop vite à mon gout pour un premier vol (on a estimé la vitesse aux environs des 130 à 150 Km/h en se basant sur le chrono pour avaler la longueur de notre piste).
Je réduit les gaz à 50% ce qui s'avère largement suffisant et me laissera le temps d'affiner les trims...
La vitesse revient alors à celle d'un avion de voltige standard équipé d'un 10cc thermique.

Une fois l'avion réglé, je passe les consignes (et le manche) à mon "co-pilote" et je dégaine l'appareil photo pour essayer de garder qques images de ces premiers vols.






Une fois posé, on verra que pour voler en palier, le stab est sérieusement braqué à cabré mais bon... le centrage très avant n'est sans doute pas étranger à ça...

Tout au long de ce vol, l'avion s'est montré très docile, nous avons testé le tonneau et les boucles à plusieurs reprises, sans soucis.
J'ai posé l'avion dans l'herbe sans aucune difficulté et sans remarquer une quelconque tendance à vouloir partir en vrille à plat.

Ne connaissant pas l'autonomie de ce pack avec cet avion, je décide de le poser au bout de 10 minutes de vol car je n'avais pas envie de voir
si l'alpha planait bien moteur coupé...

Puisqu'il vole, je le passe en peinture (ce qui m'a pris pas mal de temps. J'ai du mal à bosser très vite. En plus, cet avion me tiens particulièrement à coeur pour diverses raisons et je ne voulais pas risquer de le foirer à la peinture)

L'avion étant fini depuis pas mal de temps, j'ai décidé il y a qques jours de prendre la camera et d'aller au terrain pour faire une vidéo d'un vol.
La lumière était belle, quelques petits cumulus blancs sur un ciel bien bleu.... "ça allait le faire !"
C'est donc sereinement que je suis parti avec la camera et l'alpha, certain de mon coup puisqu'il avait fait deux vols super il y a quelques mois par des conditions MTO bien pires...

L'accu 1300 mAh était sec j'ai donc mis un 1250mAh légèrement plus léger que le 1300 me disant que je volerai que 8 minutes au lieu de 10.

Je lance l'avion, il part droit, je réduit les gaz, le fidèle 'co-pilote' prend les manches, j'attrape la camera en lui disant "comme d'hab, si tu peux me faire des passages bas avec les arbres en fond puis une prise d'axe voltige avec les cumulus en arrière plan pour le film ça serait parfait"

Il vire tranquillement pour faire un 180° en fin de virage, arrivé vent 3/4 arrière, l'alpha semble comme déclencher sur l'aile droite, sans raison (le badin n'est pas comateux), le pilote contre, l'avion se stabilise une fraction de seconde les ailes à plat puis part violemment en vrille à plat à nouveau par la droite et à quelques mètres du sol.... Juste le temps de couper les gaz et d'essayer de limiter l'angle de piqué et l'alpha percute la planette pale

Bilan : Nez cassé, verrière éjectée, dos du fuselage arraché par la fermeture de verrière et 3/4 de la pointe arrière du fuselage + les portées des stabs pendulaires cassés en plusieurs endroits...

Il est réparable mais ça va prendre du temps.

Je n'ai pas compris pourquoi ce départ en vrille à plat qui n'a pu être contré.
La vitesse était bonne, l'assiette quasi nulle, l'inclinaison inférieure à 45°... on dirait qu'il se passe un truc aérodynamique "pas catholique", comme un masquage de gouverne ou un truc dans le genre mais je n'arrive pas à l'identifier.

Je profiterai de mes vacances la semaine prochaine pour attaquer les réparations.

Il faut qu'on arrive à élucider ce phénomène.... maintenant, on est deux à pouvoir y réfléchir ! cheers

@+

Pascal

Dreamcatcher

Messages : 116
Date d'inscription : 01/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha Jet (problèmes de vrilles)

Message par phil le Mar 4 Aoû - 10:50



Dernière édition par phil le Mer 2 Sep - 11:29, édité 1 fois
avatar
phil

Messages : 45
Date d'inscription : 30/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha Jet (problèmes de vrilles)

Message par Dreamcatcher le Mar 4 Aoû - 11:37

On prend tout ici, c'est toujours d'intéressante de voir le boulot des autres.
En plus, ça met de l'animation sur le forum Wink

Pour le centrage, les jets ont des fuselages dont les formes et la répartition générale génèrent pas mal d'effets perturbateurs d'où leur centrage TRES avant en général pour "calmer le jeu". Je crois qu'un F104 se centre au bord d'attaque (!) si ma mémoire est bonne (enfin... celui que j'avais vu voler était centré comme ça). Vieux dicton aéronautique : "Un avion centré trop avant vole mal. Un avion centré trop arrière ne vole pas."

P.S. remarque à part : pas mal la bannière de pub qui flotte en haut de la page quand on edite le message : un petit cœur qui bat des ailes et une monumentale faute d'orthographe : "vous aveS 1 message".... faudrait que celui ou celle qui a fait ce truc retourne à l'école primaire pour apprendre que quand on met un VOUS devant le verbe avoir, ça fait : vous aveZ lol!

Dreamcatcher

Messages : 116
Date d'inscription : 01/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha Jet (problèmes de vrilles)

Message par phil le Mar 4 Aoû - 14:03

avatar
phil

Messages : 45
Date d'inscription : 30/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha Jet (problèmes de vrilles)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum